Colloques internationaux

 


APPEL À COMMUNICATIONS
Repenser la transition numérique

Colloque international Beauviatech

La Fémis / Louis Lumière
25-27 novembre 2020
(date limite de l’appel : 20 avril 2020)

Edit (automne 2020) : En raison de la situation sanitaire, ce colloque est reporté et se tiendra en décembre 2021.

Ce premier colloque Beauviatech ambitionne d’interroger, à nouveaux frais, la relation argentique/numérique en cherchant à la replacer dans un contexte bien plus large d’histoire des techniques et des formes.
Continuer la lecture →

 


 


Samedi 29 juin 2019 (9h30-11h)

Il Cinema Ritrovato à Bologne (Italie)

« L’œuvre de Jean-Pierre Beauviala, ingénieur, inventeur, artiste »

Auditorium Damslab, Piaztta P.P.Pasolini
Via Azzo Gardino 65 Bologna

Une table ronde a été présentée dans le cadre du festival Il Cinema Ritrovato à Bologne (Italie) le samedi 29 juin 2019 entre 9h30 et 11h. Elle a rassemblé André Gaudreault (introduction), Gilles Mouëllic (animation), Alain Bergala, Alexia de Mari et Erwan Kerzanet, qui ont échangé ensemble à partir de photographies et d’extraits de films.
Continuer la lecture →

 


 


Vendredi 22 mars 2019

Panel Beauviatech
FilmForum 2019 à Gorizia (Italie)

Colloque international
« Moving Pictures, Living Machines – Automation, Animation and the Imitation of Live in Cinema and Media »

Un panel Beauviatech a été présenté lors du FilmForum 2019 à Gorizia (Italie), colloque international portant cette année sur la thématique « Moving Pictures, Living Machines – Automation, Animation and the Imitation of Live in Cinema and Media ».
Continuer la lecture →

 


 


Vendredi 20 octobre 2017

Demi-journée Beauviatech
Colloque coorganisé par TECHNÈS  à Montréal (Canada)

Colloque international
18-20 octobre 2017
« Cinéma et portabilité »

Cette demi-journée a été pensée dans la continuité d’une journée d’études organisée en mars 2017 et consacrée à la société Aaton ainsi qu’à la question du direct. L’idée était de réfléchir à la fois à certaines caméras, à leurs usages et à leur archéologie, mais également de revenir sur le travail de grands cinéastes ayant fait usage du matériel Aaton, pour interroger ce choix aussi bien technique qu’esthétique.
Continuer la lecture →