Fonds Aaton

Les premiers contacts entre la Cinémathèque française et Jean-Pierre Beauviala remontent à 2002, lorsque ce dernier confie à la Cinémathèque (via Laurent Mannoni) une collection de plus de 3000 plans techniques. Plusieurs dépôts suivront : collection de 2 500 plans en 2003, appareils et archives papier en 2008 puis en 2012, films en 2014. Autour de 2016-2017, le travail d’Alexia de Mari et de Fabien Le Tinnier contribue à la mise en place d’un terrain juridique et scientifique tout à fait favorable pour pouvoir travailler sur les archives Aaton. La mise en place d’une collaboration entre l’association Les Aatoniens (dont la mission est la défense du patrimoine moral de Jean-Pierre Beauviala) et la Cinémathèque permet de garantir un accès aisé aux archives (notamment quant au droit d’auteur et au droit moral). L’obtention de la subvention ANR pour le programme Beauviatech permet désormais de donner une toute nouvelle visibilité à ces archives à travers le travail des chercheuses et chercheurs.

Alexia de Mari, doctorante et ingénieure de recherche financée dans le cadre de Beauviatech, est chargée d’un premier inventaire pour permettre l’accès à ces archives, selon un dispositif d’exploration du fonds unique à la Cinémathèque. Ce travail d’inventaire a commencé en 2015 avec Fabien Le Tinnier dans le cadre de la bourse Jean-Baptiste Siegel. Laurent Mannoni avait déjà fait un travail important, prolongé par celui d’Alexia, consistant au rangement des documents dans des boîtes “Cauchard” listées sur fichier Excel, étiquetées et commentées. Ce travail est toujours en cours et il est désormais articulé au relevé d’informations sur le logiciel Zotero. Le fonds est situé aux archives Lumière : les chercheurs qui veulent consulter le fonds Aaton devront faire une demande auprès de la Cinémathèque. Les boîtes concernées sont transférées sur le site de Bercy afin de permettre la consultation au sein de l’espace chercheur. Le fichier Excel peut être mis à disposition des chercheurs, mais sa mise en ligne n’est pas possible pour le moment. Les demandes doivent être destinées à Alexia de Mari : alexia.de_mari@yahoo.fr.

Le fonds comporte des documents publicitaires, des plans, des photographies, des échanges entre Aaton et les sociétés de production, des correspondances, des bilans d’assemblées générales, des bilans financiers, des cahiers de comptes, des fiches caméras. Le classement est amené à évoluer avec le dépôt du fonds privé entreposé dans la maison de Jean-Pierre Beauviala à Mens (Isère), qui sera transféré à moyen terme à la Cinémathèque.


Cette section est divisée en trois parties :

Fonds Film,

Fonds Photo,

Documentation (accès protégé).